L’opérateur des jeux français Winamax quitte l’Italie

L’opérateur des jeux français Winamax quitte l’Italie

L’opérateur de poker en ligne Winamax a annoncé en mars 2015 qu’il quittait définitivement l’Italie. Son site est désormais inaccessible aux joueurs italiens.

Winamax fait partie des plus grands industriels du poker en ligne français. Sa plateforme de jeu Winamax.fr est reconnue dans toute l’Europe, et son équipe de professionnels de poker participe à de nombreux championnats nationaux et internationaux. Cependant, malgré ce succès apparent et cette notoriété, Winamax n’a pas obtenu de licence de jeu pour proposer ses services en Italie. Le site y était disponible dans l’illégalité… Et finalement, le groupe a pris la décision de quitter le pays.

Winamax se retire de l’Italie après des années passées dans l’illégalité

C’est bien curieux, mais Winamax n’a jamais été autorisé à proposer officiellement ses services de jeu de hasard en Italie. D’après Winamax, la législation du pays est trop rigoureuse et contraignante pour qu’il puisse s’y conformer… Et apparemment, ces derniers mois, le gouvernement italien a davantage durci la réglementation des jeux de hasard. Le prestataire de poker en ligne a préféré s’en aller plutôt que d’entrer en négociation avec le gouvernement italien. Cette décision est sans doute la meilleure, car elle met Winamax et ses clients italiens à l’abri de poursuites judiciaires.

Qu’en est-il des joueurs italiens autrefois inscrit sur la plateforme ?

Winamax a remboursé en intégralité les joueurs italiens qui lui avaient accordé sa confiance. Les fonds ont été virés sur les comptes bancaires respectifs des clients. Par ailleurs, ils n’ont plus la possibilité de se connecter à nouveau sur le site. Un message d’excuse est disponible sur la plateforme, leur expliquant qu’ils ne peuvent plus accéder au site de jeux. Le message précise que cette mesure a été adoptée parce que la réglementation italienne en matière de jeux de hasard ne permet plus à Winamax d’exercer sur le territoire. Toutefois, l’opérateur de jeux garde l’espoir de pouvoir revenir un jour en Italie, si les conditions sont meilleures.

Il remercie par ailleurs tous les joueurs italiens qui lui ont une fois accordé leur confiance.

Votre commentaire