Les mineurs, problème caché du jeu de hasard en France

france-regulates-online-gambling

Plusieurs mineurs français jouent illégalement au jeu. Pour éviter l’extension du phénomène, les autorités prévoient de renforcer le dispositif de restriction.

L’industrie des jeux est prospère en France, et les Français ont à leur disposition une grande variété de jeux de hasard : poker, paris sportifs, loterie… Le drame, c’est que les adultes ne sont pas les seuls à s’adonner à ce loisir. D’après les dernières statistiques de l’Observatoire des Jeux (ODJ) et celles du centre de surveillance des médicaments et toxicomanies, 33% des mineurs français ont joué au moins une fois au cours de l’année dernière.

Un dispositif de contrôle défaillant

Les autorités françaises pensent que si 33% des mineurs arrivent à jouer en France, c’est parce que le dispositif de sécurité n’est plus performant. D’ailleurs, la majorité de ces enfants qui a reconnu avoir joué l’a fait dans l’illégalité. Probablement en donnant le nom d’un parent ou d’un proche plus âgé.

Et pour une fois, les chiffres n’incriminent pas l’arrivée des jeux sur internet. D’après l’étude, seulement 6,5% des mineurs qui ont joué l’ont fait sur internet. C’est un taux suffisamment faible, et qui prouve surtout que les mineurs s’intéressent peu au jeu en ligne. Ils préfèrent les jeux de cartes à gratter, les paris sportifs et la loterie.

Quelques chiffres importants

• 56% des joueurs français sont âgés de 15 à 75 ans. Ce taux traduit une augmentation du nombre de joueurs de 10% sur une période de 5 ans

• 11% des mineurs qui ont joué au cours de l’année dernière ont présenté un comportement problématique Au vu de ces résultats, les autorités estiment qu’il est temps de mettre en place un dispositif de sécurité plus restrictif. Un débat similaire est également mené en ce moment aux USA, autre grande nation du jeu.

Votre commentaire