Après 6 ans avec Winamax, Manuel Bevand veut faire carrière seul

Manuel Bevand

Malgré ses nombreuses victoires en tant que joueur pro sponsorisé par Winamax, Manuel Bevand quitte le poker live et la tutelle de la salle de jeux. Mais, ce n’est pas un au revoir au poker.

Manuel « manub » Bevand, joueur pro français de poker depuis 9 ans, est sponsorisé par Winamax depuis environ 6 ans. Pendant cette période, il s’est fait remarquer lors de plusieurs tournois de poker live à l’exemple de sa victoire importante à la 5e place du WSOP Pot-Limit Hold’em en 2012 d’où il est reparti avec 110.731 $. On peut également citer sa 23e place au Main Event de l’EPT Grand Final de Monte Carlo qui lui a permis d’empocher 66.564 $. Il s’est amélioré au fil du temps et a remporté la 7e place du Main Event de l’EPT 2010 de Prague pour 93.873 $. Outre ses grandes performances jusqu’en 2013, l’année 2014 a été peu fructueuse pour le joueur qui est à 2444 $ de gains à cette date. Cependant, si ces multiples et importantes victoires ont inscrit Manuel Bevand à la 64e place sur la liste des gros gagnants en France avec 716.353 $, le joueur veut prendre sa destinée en main.

Prendre une pause en poker live pour saisir d’autres opportunités

Sur les réseaux sociaux et particulièrement sur son compte Twitter, Manuel « manub » Bevand explique sa décision de se retirer du poker live et de l’équipe Winamax. Selon ses propos, le poker live est un univers totalement incontrôlable. En plus, « manub » précise que les joueurs de poker live n’ont aucun control par rapport aux tournois live. A en croire Manuel Bevand, il s’agirait donc d’un univers dans lequel les joueurs ne maitrisent rien et surtout quand il est question de grandes compétitions. Par ailleurs, Bevand affirme aussi que le poker live exige énormément d’efforts et de temps de la part du joueur. Ce sont donc toutes ces raisons qui l’auraient poussé à prendre la décision de se retirer des tournois live pour se construire une carrière dont il sera le maitre. Il veut pouvoir saisir lui-même des opportunités.

Il reconnait toutefois qu’à travers Winamax, il a pu voyager dans plusieurs pays et rencontrer d’autres joueurs pro. Manuel Bevand ne veut donc pas abandonner le poker, mais continuera pas jouer en ligne. Pour« manub », le poker est une passion dont il ne peut pas s’en défaire. Il a d’ailleurs connu du succès au poker en ligne à l’exemple de sa performance au tournoi PokerStars Sunday Warm Up qui lui a valu un prix de 70.000 $.

Votre commentaire