AGI met fin à son accord de vente avec TCS

novomatic

AGI est une société de production de jeux multi-joueurs d’origine autrichienne. Dans les casinos et chez les grands distributeurs, elle est surtout connue pour sa gamme de jeux vendus et commercialisés sous le nom de Novomatic (Book of Ra). Tout semble aller bien pour l’entreprise, mais elle a pourtant décidé de reprendre en main son réseau de vente et de distribution. Elle a commencé à rompre ses accords commerciaux avec ses partenaires, et tout récemment, elle a mis fin au contrat qu’elle avait avec TCS, entreprise de distribution de jeu anglaise. TCS pourra accéder aux produits et logiciels Novomatic jusqu’en juillet 2015, mais passé ce délai, la rupture sera effective.

Les coulisses de la rupture AGI-NCS

AGI ou Austrian Gaming Industries GmbH n’a pas donné de motifs particuliers pour justifier la rupture du contrat qui la liait à TCS John Huxley. Elle n’a pas non plus donné suite au mail d’information que lui a envoyé GGRAsia afin d’en savoir plus sur le sujet. Tout ce dont l’opinion publique peut être certaine, c’est qu’AGI a pris la décision de suivre elle-même son réseau de distribution de jeux de table multi-joueurs à compter d’août 2015. Elle s’appuiera pour cela sur ses filiales implantées un peu partout dans le monde, et elle conservera certains de ses partenaires pour assurer la distribution sur certains marchés spécifiques.

Un partenariat salué par AGI

Le directeur des ventes d’AGI, Jens Einhaus, affirme que le partenariat de son entreprise avec la Britannique TCS John Huxley a largement contribué au succès des jeux de la gamme Novomatic. Il a même rappelé que le contrat qui unissait les 2 sociétés a été opérationnel pendant de nombreuses années. Ainsi, cette rupture n’aurait pas lieu si elle n’était pas indispensable… AGI ne reproche donc rien à TCS, elle veut tout simplement endosser directement la responsabilité commerciale de la distribution de ses produits.

Elle précise néanmoins que TCS aura toujours accès aux logiciels et aux pièces détachées de rechange afin de satisfaire la clientèle et de répondre aux engagements qu’elle a déjà pris envers ses partenaires. AGI envisage en effet de lui laisser l’opportunité d’intervenir sur certains marchés connexes liés à la distribution, à l’installation et à la maintenance des jeux sur le terrain. Seulement, TCS ne pourra plus intervenir en qualité de représentante, mais plutôt en tant que sous-traitante sous couvert des représentations locales d’AGI.

On leur souhaite bonne chance.

Votre commentaire